Les "rêves heureux"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les "rêves heureux"

Message par Korem le Mer 7 Déc - 7:55

Admin a écrit:
Korem a écrit:
Admin a écrit:Bah c'est pas possible, l'égo ne peut pas bidouiller avec cette loi.  
On ne peut pas tricher avec l'univers, dans le sens où on récolte forcément ce que l'on sème.

Bien que sur cela n'est pas possible dans la réalité, n'empêche que c'est que que tente les egos en permanence. Dans la plupart des théories New-Age on retrouve cela : les gens pensent qu'il suffit d'utiliser la "pensée cratrice" pour guérir, obtenir ce que l'on veut, trouver l'âme soeur etc ...
Ensuite les gens s'auto-persuadent de cela et finissent par se créer une bulle de rêve plus dense où pendant un moment ils ont l'impression que cela marche.  drunken


admln a écrit:Les rêves heureux arrivent d'eux même au fur et à mesure que notre conscience s'ouvre et donc cela s'accompagne d'un niveau vibratoire de + en + élevé.
Donc c'est pas un frein à l'éveil surtout qu'au niveau des rêves heureux  la conscience a perçue que l'éveil est encore plus  sunny  que les rêves heureux qui le précède.

Pourrais-tu me citer un exemple de ce que tu dis là ... pour ma part je ne connais personne qui vive cela. De tous les gens que je connais et qui sont sur un chemin d'ouverture de conscience, aucun ne vit de rêves heureux

Tu as raison je ne peux te citer personne de mon entourage mais c'est pourtant ma vision intime car c'est de la mécanique énergétique que j'ai constaté lors de ma propre expérience  : plus tu es empli d'énergie, plus ta conscience s'ouvre et passé un certain cap, tu es heureux au sein du rêve.

C'est un état que je n'ai pas stabilisé mais je l'ai expérimenté et toi aussi Wink c'est donc un état accessible dans l'incarnation>> je pense que ceux qui rayonnent comme Mooji par exemple sont dans l'état vibratoire des "rêves heureux".

J'ai séparé notre discussion de sa partie d'origine pour ne pas tout mélanger.

Le terme de  "rêves heureux"  est un extrait du livre "un cours en miracle", cette notion est assez répandue sous d'autres termes dans le New-Age mais également dans certaines spiritualités comme les témoins de Jéhovah. Cette notion indique qu'il serait possible de vivre heureux dans l'incarnation.

Pour ma part j'ai abandonné toute croyance et je n'ai plus la Foi que pour ce que je vis ou que je peux observer concrètement.

Quand tu dis "plus tu es empli d'énergie, plus ta conscience s'ouvre et passé un certain cap, tu es heureux au sein du rêve."  Je ne vois pas cela ainsi, dans mon expérience je dirai plutôt que plus je monte en énergie et plus je m'éveille --> la conséquence est que le rêve égotique s'efface et que je deviens de plus en plus en paix et en joie.  

Quand tu dis "c'est donc un état accessible dans l'incarnation" Je ne vois pas non plus comment tu peux extrapoler ainsi ton expérience : tout au plus pouvons-nous dire que lors de montées énergétique nous pouvons expérimenter brièvement cette joie. Il faut avoir des exemples réels pour savoir si cet état peut durer dans l'incarnation ou n'est qu'un feu de paille passager en attendant "le nouveau monde". Tu parles de Mooji, mais on ne connaît rien de lui, sa vie au quotidien et tout le reste, on ne peut pas induire de quelques vidéos l'état permanent d'une personne.  

En conclusion je dirai qu'il vaut mieux manier ces théories avec circonspection : peut-être est-ce vrai, mais peut-être que non ... attendons d'avoir plus d'éléments tangibles avant d'en dire plus  
avatar
Korem

Messages : 14
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Admin le Mer 7 Déc - 16:09

Quand tu dis "plus tu es empli d'énergie, plus ta conscience s'ouvre et passé un certain cap, tu es heureux au sein du rêve."  Je ne vois pas cela ainsi, dans mon expérience je dirai plutôt que plus je monte en énergie et plus je m'éveille --> la conséquence est que le rêve égotique s'efface et que je deviens de plus en plus en paix et en joie.
Question
Je ne vois pas de différences entre nos deux points de vue.
plus tu es empli d'énergie = plus je monte en énergie
plus ta conscience s'ouvre = plus je m'éveille
passé un certain cap, tu es heureux au sein du rêve =  le rêve égotique s'efface et que je deviens de plus en plus en paix et en joie.



Quand tu dis "c'est donc un état accessible dans l'incarnation" Je ne vois pas non plus comment tu peux extrapoler ainsi ton expérience : tout au plus pouvons-nous dire que lors de montées énergétique nous pouvons expérimenter brièvement cette joie. Il faut avoir des exemples réels pour savoir si cet état peut durer dans l'incarnation ou n'est qu'un feu de paille passager en attendant "le nouveau monde". Tu parles de Mooji, mais on ne connaît rien de lui, sa vie au quotidien et tout le reste, on ne peut pas induire de quelques vidéos l'état permanent d'une personne.  

En conclusion je dirai qu'il vaut mieux manier ces théories avec circonspection : peut-être est-ce vrai, mais peut-être que non ... attendons d'avoir plus d'éléments tangibles avant d'en dire plus

Je sais que tu penses comme ça car nous en avons parlé plusieurs fois. Mais pour ma part je ne fonctionne pas comme toi. Quand j'écoute les enseignements de Mooji, je n'ai pas besoin de preuves concrètes pour me confirmer qu'il rayonne sunny et vit ce qu'il enseigne.

Et puis lors de l'ouverture de conscience que j'ai vécu, j'ai perçu intérieurement que chacun vivrait son plus beau rêve avant le basculement complet (c'est de la mécanique énergétique), donc c'est une notion que je ne tiens pas de UCEM mais que j'ai retrouvé dans UCEM.
Cela dit, comme c'est mon vécu intime et non le tiens, je comprends que pour toi ce soit perçu différemment.
avatar
Admin
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://clesdefeu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Korem le Jeu 8 Déc - 9:37

Admin a écrit:Je ne vois pas de différences entre nos deux points de vue.

passé un certain cap, tu es heureux au sein du rêve =  le rêve égotique s'efface et que je deviens de plus en plus en paix et en joie.

Ben la différence est pourtant bien claire : toi tu dis que l'on peut être heureux au sein du rêve ; et moi je dis que l'on est heureux quand le rêve disparaît ! C'est quand même très différent non ?  Wink

Admin a écrit:Je sais que tu penses comme ça car nous en avons parlé plusieurs fois. Mais pour ma part je ne fonctionne pas comme toi. Quand j'écoute les enseignements de Mooji, je n'ai pas besoin de preuves concrètes pour me confirmer qu'il rayonne sunny et vit ce qu'il enseigne.

Qu'il rayonne et vit ce qu'il enseigne soit ! Qu'il soit dans les "rêves heureux" dont tu parles c'est une autre chose. Il faudrait lui demander s'il est heureux comme cela en permanence c'est autre chose. Tu m'avais montré des vidéos ou il était fatigué frigorifié et maladif, d'autres ou ils "secouaient les gens" et où l'on sentait qu'il en avait un peu marre.

Même si Mooji était heureux et content de sa vie ... cela ne fait pas beaucoup de monde par rapport aux 7 000 000 000 humains ! On ne peut pas fabriquer une théorie sur 2 ou 3 cas. Il faut de nombreux exemples. Le problème c'est qu'il y a beaucoup de contre-exemples à cette théorie :

Regarde autour de toi tous les gens qui sont dans un parcours spirituel, toi et moi y compris plus nous avançons et moins on est heureux ... Si cette théorie marchait on devrait être bien mieux aujourd'hui qu'il y a dix ou vingt ans ... Et là je peux te donner un très grand nombre d'exemples de gens que tu connais en plus.
 scratch

Admin a écrit:Et puis lors de l'ouverture de conscience que j'ai vécu, j'ai perçu intérieurement que chacun vivrait son plus beau rêve avant le basculement complet (c'est de la mécanique énergétique), donc c'est une notion que je ne tiens pas de UCEM mais que j'ai retrouvé dans UCEM.
Cela dit, comme c'est mon vécu intime et non le tiens, je comprends que pour toi ce soit perçu différemment.

Je suis d'accord sur le fait que tu ais perçu ces notions ... on verra si cela est vrai ou pas ou si tu avais pas bien perçu en fonction de ce que nous vivrons dans l'avenir. Tu ne peux pas appeler cette théorie "vécu intime". Ton vécu intime est que tu te rappelles que lors de ta montée vibratoire tu avais perçu ces notions. Cela dit nous avion perçu d'autres choses qui s sont révélées fausses pour ici-bas (fin des travaux etc ...) Ce qui est vécu sur un autre niveau n'est peut-être pas à extrapoler au niveau d'en dessous.  
avatar
Korem

Messages : 14
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Admin le Jeu 8 Déc - 16:25

Ben la différence est pourtant bien claire : toi tu dis que l'on peut être heureux au sein du rêve ; et moi je dis que l'on est heureux quand le rêve disparaît ! C'est quand même très différent non ?
Ben de mon point de vue on dit la même chose  Laughing car >>
passé un certain cap = le rêve égotique s'efface

et moi je dis que l'on est heureux quand le rêve disparaît
La différence est à ce niveau, mais je pense tout de même qu'on a à peu près la même vision sur le sujet.  

Donc pour ma part, lors de cette expérience, tu n'es pas sorti du rêve même si la vision par l'égo s'est effacée car tu voyais toujours les gens en chair et en os etc ... donc tu percevais toujours le rêve qui cependant était devenu plus heureux.

Sortir du rêve, selon mon point de vue c'est autre chose et cela n'advient qu'à la Résurrection dans le Nouveau Monde...  et dans ce cas, si on reprend l'enseignement de Jésus, on ne parle plus de rêves heureux mais de Félicité !

Donc de mon point de vue, les rêves heureux sont l'état vécu dans l'incarnation lorsque la vision de l'égo n'est plus dominante et qu'elle est passée en arrière plan. Pour reprendre l'exemple de Mooji, il est bien selon moi dans les rêves heureux car, comme il l'enseigne (et comme on l'a perçu), il y a bien un état au sein du rêve où l'on est en paix car plus dominé par les peurs qu'insuffle l'égo. Je ne doute pas qu'il vit bien ce qu'il enseigne. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il plane h24 dans l'amour et la joie inconditionnelle drunken
avatar
Admin
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://clesdefeu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Admin le Jeu 8 Déc - 19:58

Regarde autour de toi tous les gens qui sont dans un parcours spirituel, toi et moi y compris plus nous avançons et moins on est heureux ... Si cette théorie marchait on devrait être bien mieux aujourd'hui qu'il y a dix ou vingt ans ... Et là je peux te donner un très grand nombre d'exemples de gens que tu connais en plus.  

On ne peut pas savoir dans quel état nous serions si nous n'avions pas vécus ces ouvertures de conscience ... peut-être que certains d'entre nous seraient alcooliques, drogués ou sous anti-dépresseurs comment bcp d'êtres humains. Donc on ne peut pas se prononcer.

Pour ma part, il y a 20 ans j'étais totalement inconsciente, je rêvais profondément Sleep , mais je n'étais pas pour autant en paix. Je ne confonds pas les rêves heureux (la paix de l'âme) ou plaisirs éphémères que l'on recherche lors du sommeil profond.
avatar
Admin
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://clesdefeu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Sklerijenn le Ven 9 Déc - 22:12

L'état des rêves heureux me paraît difficilement atteignable ici-bas !
Déjà, il y a peu ou pas d'exemples de personnes dans ce cas-là à citer...
Ensuite, il faudrait une sacrée dose d'égocentrisme pour faire abstraction du jus de souffrance dans lequel l'humanité baigne dans ce monde de la dualité.
L'image m'est venue que les rêves heureux dont on entend souvent parler pouvaient en fait se réaliser après notre mort physique, quand notre âme bascule sur un plan plus subtil.
Dans le film Nosso Lar, on voit ainsi une scène bucolique où des personnages assistent à un concert de piano dans un cadre enchanteur...
Ce n'est peut-être qu'une fois arrivés de l'autre côté du miroir que nous vivrons alors nos aspirations d'âme, nos rêves, nos passions dans leur plein épanouissement, sans "revers de la médaille", puisque hors plan duel...

Sklerijenn

Messages : 1
Date d'inscription : 07/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Korem le Sam 10 Déc - 9:44

Sklerijenn a écrit:L'image m'est venue que les rêves heureux dont on entend souvent parler pouvaient en fait se réaliser après notre mort physique, quand notre âme bascule sur un plan plus subtil.
......
Ce n'est peut-être qu'une fois arrivés de l'autre côté du miroir que nous vivrons alors nos aspirations d'âme, nos rêves, nos passions dans leur plein épanouissement, sans "revers de la médaille", puisque hors plan duel...

Ce que tu dis là est très intéressant, et me fait voir cette notion différemment

Je nuancerai juste en fonction de mon expérience un détail : oui je pense comme toi que cela se passe sur un autre plan de conscience de l'âme, mais étant donné que je l'ai approché lors de mon expérience de 2006 , il peut être possible de le vivre sans obligatoirement mourir.

D'ailleurs la mort n'est qu'une illusion et le fait que l'on bascule obligatoirement dans une autre dimension. Il semble possible d'y accéder tout en ayant encore un lien avec la dimension basse.

Lors de la dernière réunion avec le groupe UCEM que j'ai eu avant-hier ce sujet est aussi apparu (il n'y a pas de hasard) et une personne faisait remarqué que Mère ??? (peut-ête Ama j'ai oublié) vivait de moments en extase déconnectée de ce monde, et d'autre moment elle œuvrait dans ce monde. Cela me rappelle que les moments les plus forts de mon expérience et les plus proches de ce que j'appellerai "rêve heureux" j'étais déconnecté de ce monde, dans pans entiers avaient disparus de ma vision et de mes autres sens, et des choses nouvelles venaient décorer ce rêve. sunny

Ainsi on pourrait dire que les rêves heureux sont un état de conscience de l'âme plus élevé que celui du monde matériel et de l'égo, et que même si l'on peut passer de l'un à l'autre de son vivant il ne semble pas possible de le vivre "en-bas" c'est à dire dans le décor et l'environnement ordinaire tout en étant encore lié à son égo.  
Pour revenir au propos de Sklerijenn, il est quand même fort probable que pour 95 % au moins des humains cela ne peut se vivre qu'après la mort physique, tant l'ego est fort et qu'il ne souhaite pas céder.
avatar
Korem

Messages : 14
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Admin le Sam 10 Déc - 17:26

Sklerijenn a écrit:L'état des rêves heureux me paraît difficilement atteignable ici-bas !
Déjà, il y a peu ou pas d'exemples de personnes dans ce cas-là à citer...
Ensuite, il faudrait une sacrée dose d'égocentrisme pour faire abstraction du jus de souffrance dans lequel l'humanité baigne dans ce monde de la dualité.

Oui, difficilement atteignable mais pas impossible. Il me semble que de laisser cette possibilité en suspens est plus juste que de s'en couper.

Je crois que nous ne donnons pas vraiment la même signification à  "rêve heureux". Selon ce que je perçois depuis que je l'ai vécu ponctuellement, c'est l'état de celui qui a pleinement conscience que ce monde est un rêve.
Et cette prise de conscience donne à l'esprit de connaître la paix au sein du rêve dans lequel il est encore immergé.

Et cela ne veux pas dire que celui qui vit cet état au sein du rêve n'aura pas de compassion pour ceux qui y souffrent. D'ailleurs l'élan premier de celui qui vit cette prise de conscience, c'est de la partager avec tous. Et si l'on regarde tous ceux qui disent vivre une certaine paix (comme Mooji), il passe leur vie à inviter ceux qui l'écoutent, à connaître ce même état.


J'ai trouvé cette vidéo de Mooji sur le sujet >

avatar
Admin
Admin

Messages : 36
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://clesdefeu.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Korem le Dim 11 Déc - 8:34

admin a écrit:Je crois que nous ne donnons pas vraiment la même signification à  "rêve heureux". Selon ce que je perçois depuis que je l'ai vécu ponctuellement, c'est l'état de celui qui a pleinement conscience que ce monde est un rêve.
Et cette prise de conscience donne à l'esprit de connaître la paix au sein du rêve dans lequel il est encore immergé.

Oui je pense que le problème dans les échanges viennent la plupart du temps des définitions personnelles. Pour résumer les différents points de vue je propose ces définitions :

- Les "rêves heureux" ici-bas (au sens vibratoire pas matériel) : La personne peut encore participer aux activités du monde, elle est en paix ayant en conscience que ce monde est un rêve.

- Les "rêves heureux" à haut niveau : Là la personne a remonté son degré de conscience au dessus de l'ego/mental, ce dernier s'est donc éteint. Dans ce  cas de figure il faut soit être mort ou mourant comme pour les NDE/EMI soit vivre un forte montée énergétique, une extase, un état de conscience modifié. Dans ce cas la personne n'est plus réellement dans ce monde et son rêve s'en éloigne : les choses du monde disparaissent de plus en plus au fur et à mesure que l'on s'en éloigne et de nouvelles viennent prendre la place qui n'appartiennent pas au vieux rêve du monde. Contrairement au premier cas il n'est pas possible dans cet état de participer au rêve du monde car que l'on soit mort ou déconnecté cela rend les choses impossibles.  

Au plus fort de l'expérience que j'avais eu en 2006 je n'avais presque plus de contact avec ce monde, la plupart des humains avaient disparus je n'en côtoyais plus qu'une poignée, les couleurs étaient différentes, il y avait aussi de nombreuses apparitions qui n'existaient pas dans le monde matériel. Tout ce qui était source de bruit avait disparu : plus de tracteurs, d'avions  .... C'était vraiment autre chose. Et encore je n'avais fait qu'effleuré ce nouvel état, si j'étais allé plus loin je suis sûr que je n'aurai plus rien vu du monde matériel.

Selon ce que j'ai vécu, je dirai que la grosse différence entre les deux définitions c'est la présence ou non de l'égo/mental et donc de toutes ses créations  
avatar
Korem

Messages : 14
Date d'inscription : 03/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "rêves heureux"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum